Comment apprendre à chanter ?

Le chant est un ensemble de compétences, et comme n’importe quelle autre compétence, il peut s’apprendre.
On a tendance à croire que les bons chanteurs sont nés avec cette maîtrise, alors que non ! C’est une question d’entraînement et d’apprentissage. Évidemment, il y a des gens qui ont plus de facilité que d’autre, mais avec de l’entraînement et les bonne méthodes, vous et tout ceux qui le veulent, peuvent apprendre à chanter. Voici un ensemble de conseils et d’indications pour que vous puissiez apprendre à chanter et développer votre voix.

Développez votre propre voix

Commencez par construire une liste de chanteurs reconnus (attention à choisir de BONS chanteurs) après cela, il sera temps d’apprendre de chacun d’eux dans l’optique ultime de mettre la main sur votre style à vous.
Vous allez rapidement vous rendre compte après avoir étudié les tendances de ces grands chanteurs, qu’ils auront le plus souvent un mélange de 4 à 5 voix différentes qu’ils utiliseront de manière sélective dans différents contextes musicaux. Notez toutefois que la grande majorité des chanteurs n’en possèdent que 1 ou 2. Des exemples de telles voix peuvent inclure :

  • Une douce voix angélique ;
  • Une voix de métal hurlante ;
  • Une voix soufflée « d’oreiller » ;
  • Une voix sexy enfumée, etc.

Vous allez par la suite identifier les voix utilisées par ces artistes, pour pouvoir passer à l’expérimentation de chacune d’entre elles afin de pouvoir trouver celle qui vous correspond le plus.
Au fil du temps, vous remarquerez que vous privilégiez certaines de ces voix par rapport à d’autres, et doucement, vous allez commencer à amasser de plus en plus d’armes de prédilection dans votre collection.

On n’apprend pas à chanter en chantant sur d’autres voix

Une des plus grandes erreurs que font toujours les nouveaux chanteurs, c’est de pratiquer en chantant avec la voix originale qu’ils essaient de copier. Le souci avec la technique, est que vous ne vous entendez jamais vraiment, parce que votre voix est toujours cachée par l’incroyable performance de l’autre artiste, et il est très facile de tromper votre cerveau en lui faisant croire que c’est vous qui chantez plutôt que quelqu’un d’autre.
Au lieu de cela, soyez sûr qu‘il n’y a pas d’autres voix concurrentes quand vous pratiquez.
Au début, quand vous essayerez, vous vous sentirez horriblement mal à l’aise, car vous vous entendrez enfin comme vous êtes réellement. Vous saurez certainement que vous ne chantez pas aussi bien que vous l’imaginiez, mais cela n’est pas grave, car ça vous permettra d‘entendre ce que vous faites mal, afin que vous puissiez le réparer. Logique, non ?

Apprenez à maîtriser votre respiration

L’un des signes révélateurs les plus évidents des chanteurs faibles, est leur incapacité à contrôler leur respiration.
Des exemples typiques de ceci pourraient inclure des soufflement entre les phrases, un manque d’air vers la fin de longues phrases, ou encore des respirations rapides de « rattrapage » au milieu des phrases. Ceci dit, le plus souvent, la plupart des auditeurs ne remarqueront pratiquement pas ces soucis, mais ils le ressentent toujours dans l’émotion. Et même si tous les autres aspects de votre performance sont pertinents, leur impression globale sera dans le meilleur des cas, très moyenne.
On vous rassure, vous pouvez travailler sur l’amélioration du contrôle de votre respiration, juste en étant conscient pendant que vous pratiquez et en essayant toujours d’extraire le maximum de son à partir du minimum d’air dans vos poumons.
Vous pouvez tester vos capacités avec l’exercice qui suit :

  • Chantez une seule note régulière à un volume plus ou moins élevé ;
  • Mettez un conomètre afin de voir combien de temps vous êtes capable de tenir ;
  • Réessayez régulièrement afin de vous améliorer.
Notre sommaire :