Comment louer des planches de surf à La Salie ?

Le surf est l’un des sports les plus passionnants jamais pratiqués dans le monde entier. Plusieurs adeptes y prennent goût, qu’il s’agisse de filles ou de garçons, de jeunes gens ou non.

D’ailleurs, c’est grâce à sa popularité que ce sport est devenu un sport olympique. Afin d’initier de plus en plus de monde au surf, de nombreux établissements ont vu le jour.

Il est également possible de louer une planche de surf, c’est notamment le cas dans les plages de La Salie. Découvrez tout ce qu’il faut savoir à ce propos.

Peut-on faire la location de planche de surf à La Salie ?

La Salie est un spot de surf français situé dans le Bassin d’Arcachon, on y pratique les sports de glisse. Il met à la disposition du grand public :

  • Un espace d’accueil ;
  • Une exposition permanente ;
  • Des vestiaires et des locaux.

À La Salie, le club la Vigie s’occupe de tout ce qui est en relation avec le surf. Pour la location, il suffit donc de vous adresser au personnel du club qui mettra à votre disposition :

  • Un matériel de qualité ;
  • Un équipement adapté ;
  • Des conseils pour surfer en toute sécurité.

Quelle planche de surf choisir ?

Les planches de surf sont réparties en plusieurs modèles, et toutes les catégories de personnes y sont concernées. Une planche de surf offrira plus de puissance et de stabilité si elle est plus longue. Pour un surfeur débutant, les mini-malibus et les longboards sont très indiqués. Ces planches servent à ramer et à glisser sur les petites vagues. Elles sont plus ou moins larges et épaisses. Pour un surfeur confirmé, la planche de surf idéale est la shortboard : courte et étroite, elle est donc très maniable pour effectuer des acrobaties.

En effet, il faudra choisir une planche de surf adaptée à vos critères physiques et autres.

Quelles sont les planches de surf les plus réputées ?

La shortboard est une planche de surf qui a permis aux surfeurs de repousser les limites de leurs capacités et de réaliser des prouesses acrobatiques impressionnantes.

Elle est destinée uniquement aux adeptes du surf professionnel.

La planche de surf Fish a, quant à elle, connu un grand succès dans les années 1970. Elle est :

  • Plus courte ;
  • Plus large ;
  • Plus plate qu’une shortboard ;
  • Facile à manœuvrer ;
  • Rapide à travers les sections plates de la vague.

Cette planche est destinée aux vagues réduites.

Quant à la planche hybride, c’est un mélange des deux types de planches précédentes.

Quel est le lexique des planches de surf ?

Pour un choix pertinent de sa planche de surf, il faut d’abord découvrir le champ lexical correspondant.

Bien informé sur son sujet, permet d’avoir une marge d’erreur infime, quant au choix de la planche de surf.

Un lexique précis relatif aux planches de surf est indispensable à connaître. Ainsi, le bas et le haut de la planche sont respectivement le nose et le tail.

Une planche de surf aura plus de stabilité si elle est plus longue. En effet, la grande surface permet de glisser plus vite et de bien négocier les grandes vagues. Ainsi, les designers (Shapers) concevront bien une planche de surf, si au préalable certaines informations concernant le client leur seront fournies (poids et capacités). L’efficacité d’une planche de surf dépend considérablement de sa conception.

Il est bon de savoir que la largeur de la planche de surf est l’espace à son point le plus vaste. Le tail, quant à lui, se situe à la partie arrière et il en existe plus de huit types.

Le nose correspond au nez de planche de surf.

Le rocker est la courbure de la planche de surf. Celui-ci est plus performant quand il facilite la tenue des pentes et adoucit les virages, par contre, en se dirigeant tout droit cela ralentira la planche.

Les bords de la planche de surf sont appelés les rails. Ils influent sur la vitesse lors de mouvements vers la droite ou la gauche.

Les Ailerons permettent à votre planche d’avancer, ils assurent :

  • Le braquage important ;
  • La conduite et la manière de se tenir sur une vague ;
  • La force aérodynamique résistant au mouvement.
Notre sommaire :